ASSANE DIOUF DÉNONCE LE PROCUREUR ET LE JUGE D’INSTRUCTION AUPRÈS DE L’IGAJ

news-details
Séjour carcéral prolongé

Inculpé et placé sous mandat de dépôt en juin dernier par le Doyen des juges d’instruction pour injures publiques via le net et outrage à agent, Assane Diouf a commencé depuis lundi dernier une grève de la faim pour protester contre le traitement qu’il dit subir.

Le célèbre détenu déplore l’attitude de la justice qui, estime-t-il, cherche à le maintenir en prison. Mais, il ne se limite pas à cela. Selon Les Echos, son conseil va se plaindre devant l’Inspection générale de l’administration de la Justice.

De l’avis de Me Ciré Clédor Ly, avocat de la défense, le dossier de Assane Diouf pouvait aller directement en flagrant délit parce qu’il n’y a rien à instruire pour lui. « Seulement, pour le retenir en prison, le parquet a choisi d’ouvrir une information judiciaire », a regretté l’avocat et d’ajouter : « Pire, on attend 5 jours avant le clôture de l’instruction pour le renvoyer en prison ».

Vous pouvez réagir à cet article