image

ASSOME DIATTA FACE À UNE ANCIENNE DÉPUTÉE LIBÉRALE …

image

Un challenge se joue à Keur Massar avec ces élections législatives du 31 juillet 2022. Cette ancienne commune qui était partie intégrante du département de Pikine, est devenue depuis novembre 2021, le 46e département du Sénégal. Cette circonscription va donc, pour la première fois de son histoire, envoyés ses représentants (2) au niveau de l’Assemblée nationale du Sénégal, avec le scrutin prévu pour le dimanche 31 juillet.

Par rapport à cette compétition électorale, au niveau de cette nouvelle circonscription, il y a un duel qui attire les attentions. Ça se joue entre deux leaders féminins, avec chacune, un pedigree à faire valoir. Ce duel va mettre aux prises Aminata Assome Diatta et Fatou Sow. La ministre du Commerce, tête de liste de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yakaar (BBY) va ferrailler dur avec l’ancienne députée libérale, tête de liste de la coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi. Si Assome Aminata Diatta pourrait se targuer d’avoir le soutien du pouvoir, Fatou Sow, elle, peut s’appuyer sur son expérience politique. Mieux, elle va surement surfer le large bassin électoral de l’inter coalition Yewwi/ Wallu. L’hémicycle n’est pas une nouveauté pour elle. Si elle est élue, Fatou Sow ne sera pas une ‘’bleue’’ à l’Assemblée nationale, parce qu’étant députée lors de la 11e législature, en 2007. D’ailleurs, la tête de liste de l’inter coalition, Yewwi – Wallu, est la première femme députée de la commune de Keur Massar.

Ayant conduit la liste de Benno lors des élections locales du 23 janvier 2022, Assome Diatta avait subi une grosse défaite devant le candidat de Yewwi, Adama Sarr. Va-t-elle corriger cette contreperformance de la majorité présidentielle aux législatives ? En tous les cas, en érigeant cette grande commune en département, le président Macky Sall espérait faire tomber les Massarois dans son escarcelle. Une prouesse qu’il n’a pas encore réussie.
Pour l’élection des députés, le 31 juillet prochain, Assome Diatta est épaulée par son collègue, le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott. Elle a également le soutien de l’ancien maire de la commune de Keur Massar, Moustapha Mbengue.

Mais ils auront en face un solide duo. Fatou Sow, avec le réseau qu’elle a pu tisser dans le domaine de l’immobilier, a comme colistier, l’ancien responsable des jeunes libéraux, le ministre Bara Gaye, fortement plébiscité dans sa commune, Yeumbeul Sud, lors des dernières locales. Cerise sur le gâteau, ce duo bénéficie du soutien du Maire de la Commune de Keur Massar Nord Adama Sarr et du Président du Conseil départemental de Keur Massar Pr Babacar Gueye. Verdict, le 31 juillet au soir.

Babacar FALL

21 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article