ATTAQUE DE LES ECHOS : RETOUR DE PARQUET POUR LES AGRESSEURS

news-details
JUSTICE

Les présumés Moustarchidines, déférés hier jeudi au parquet, n’ont pas été finalement entendus. Ainsi, ils ont bénéficié d’un retour de parquet. L’ironie dans cette histoire, c’est qu’un des agresseurs est un étudiant en Licence de Droit, signale la source.

Depuis lundi, jour du saccage de ces locaux, Les Echos bénéficient de la solidarité de la corporation. En visite sur les lieux, la délégation de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS), conduite par son président, Ibrahima Baldé, leur a remis un don de trois ordinateurs et un chèque de 500 000 F CFA.

Sur place également, Guy Marius Sagna a tenu à leur témoigner de son soutien, dénonçant un acte de terrorisme dont l’issue sera très déterminante pour les combats pour les libertés".

Vous pouvez réagir à cet article