image

MACKY SALL VEUT MOBILISER LES TROUPES FACE AU SPECTRE SONKO

image

A Sédhiou, la coordination départementale de Benno Bokk Yakaar (BBY), prépare la visite du chef de Macky Sall, par ailleurs président de la coalition BBY, dans le Sud du pays. Officiellement, la visite est consacrée à l’inauguration de nouvelles infrastructures. Mais, à coup sûr, le chef de guerre viendra en renfort à ses troupes, pour les élections territoriales prévues en janvier 2022.

« Le président de la République se rendra en Casamance, et dans notre département, dans quelques jours, pour inaugurer des infrastructures », a annoncé la tête de liste départementale de BBY, Dr Annette Seck Ndiaye.

La directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) d’inviter à l’unité autour de l’essentiel. « Je suis désolée de ne pouvoir intégrer tous les partis alliés de la coalition dans la liste départementale. Nous sommes ensemble, que le calme revienne. Je vous demande à tous d’être debout, d’être ensemble, nous allons tous nous engager, afin d’être dans ce pacte sacré, celui de l’entente, de la cohésion, pour gagner ensemble », a-t-elle lancé, au lendemain des investitures.

Les différents leaders se sont retrouvés samedi, pour une nouvelle réunion de coordination.

Le chef de l’État est annoncé en Casamance après les violents affrontements entre des militants de Pastef / Les Patriotes, que dirige l’opposant Ousmane Sonko et ceux de Doudou KA, directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD).

Pour rappel, Sonko, arrivé 3e lors de la présidentielle de février 2019, est le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW, opposition), pour la conquête de la Mairie de Ziguinchor. En face, Benoît Sambou a été investi.

Dié BA

21 novembre 2021