image

ATTENTION AU RELACHEMENT SPIRITUEL !

image

Tout musulman peut être amené à sombrer dans un sommeil spirituel. D’une façon ou d’une autre, on pourrait se conformer à nouveau à quelqu’un qui n’a jamais eu la foi, qui n’a jamais jeûné, qui n’a jamais prié, et pourtant on avait bien débuté le Ramadan avec beaucoup de motivations. Nombreuses sont les circonstances qui peuvent induire cette décadence. Mais les conséquences seront pareilles pour tous, la privation de la présence d’Allah expose notre vie spirituelle à divers dangers tragiques.

Tout commence par une négligence des obligations quotidiennes ou par rapport au comportement dissuasif de notre environnement immédiat. Ou au contraire, nous vivons dans l’abondance des bénédictions matérielles ou mondaines et ceci a détruit notre vie spirituelle.

Ensuite, on commence à se détacher du groupe (les nafilas ensemble à la mosquée). Idem pour quelqu’un qui a envie de dormir et qui s’isole dans une chambre à part. Pourtant, chaque musulman est appelé à vivre dans l’union et l’interdépendance, comme les membres d’un corps. Et le membre coupé du corps n’arrive pas à survivre par lui-même. Pareil à une feuille tombée du tronc et qui se dessèche graduellement, on rentre petit à petit dans les ténèbres.
Inconsciemment, après un mois de spiritualité, toute sortes de péchés refont surface dans notre vie, sans qu’on ne se doute de rien. Revoilà les mauvaises fréquentations, les loisirs malsains, la parole pleine d’amertume, la mauvaise conduite, la réjouissance pour les plaisirs mondains. On commence à oublier l’excellence de la présence d’Allah, oubliant notre cher diplôme : la crainte révérencielle, Taqwa. Et une fois rentrés dans le sommeil spirituel, nous sommes exposés à diverses attaques, sans ne plus avoir la force de combattre.
Le relâchement spirituel obstrue la voie qui nous ramène vers Allah Le Seigneur. Quand on rentre dans les ténèbres, il est plus difficile de retourner dans le Royaume du tout Puissant.

Nous devenons comme égarés, loin de la Lumière du monde et ne savons plus où nous nous trouvons. Quand on est éloigné d’Allah, on se rapproche de plus en plus de la mort, et là, cela devient dangereux.

Imam Biram POUYE

27 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article