« AUCUN ÉLÈVE DE DIAZ SCHOOL N’A EU LA MOYENNE REQUISE POUR PASSER AU SECOND TOUR »

news-details
BFEM 2021

Aucun candidat des cours privés Serigne Abdou Karim Mbacké Diaz School ne pouvait être reçu. C’est la conclusion de la délégation de l’Inspecteur d’Éducation et de la Formation et de l’Inspecteur d’Académie de Pikine-Guédiawaye, qui s’est rendue au centre cité des enseignants pour s’enquérir de la situation suite à la lettre de protestation du Directeur de l’école Diaz School.
Suite à la vérification des notes, le meilleur élève a obtenu une moyenne de 7,52.

La mission, accueillie par le président de Jury, s’est également rendue compte qu’au lieu des 80 candidats annoncés, 55 ont été inscrits pour cette école privée dont quatre absents et sept n’ayant pas terminé l’examen. D’ailleurs, parmi ces sept candidats, quatre ont été pris en flagrant délit de tricherie et mis à la disposition de la police, et trois ont abandonné. Donc, 44 candidats ont composé sur toutes les épreuves.

Après une deuxième exploitation des notes et documents d’examen, il a été constaté, parmi les candidats, aucun n’a eu la moyenne requise pour passer au second tour. La meilleure note serait de 7,50.

Sur les menaces qui auraient proférées contre les élèves et pointées par le Directeur de l’école, dans sa lettre de protestation, il n’en est rien, selon la mission. "Il faut noter que les jurys n’ont aucun intérêt à faire échouer des élèves. L’admission ou l’échec d’un candidat est prononcé (e) sur la base de l’arrêté ministériel n°018350 du 05 mai 2021, fixant les modalités pratiques d’organisation de l’examen du BFEM".

Vous pouvez réagir à cet article