AUDIO & IMAGES - « COMMENT J’AI VÉCU LA REMONTADA DE LIVERPOOL, FACE AU BARÇA, À ANFIELD ! »

news-details
TÉMOIGNAGE D’UNE SÉNÉGALAISE

Grande férue de football et très connu du public fidèle du championnat national, notre compatriote Véronique S. a vécu intensément la victoire impressionnante de Liverpool face au Fc Barcelone en demi-finale de la Ligue des Champions. Dans le train du retour vers Londres, à 350 kilomètres de la ville au bord de la Mersey, elle nous raconte les moments intenses qu’elle a vécus, en soutenant Sadio Mané et ses coéquipiers, mardi, lors de l’incroyable réalisé sur la mythique pelouse d’Anfield Road.

VOIR SADIO MANÉ ACCOMPLIR CET EXPLOIT

« Sadio Mané, il est la fierté de notre pays. Avec les absences de Salah et de Firmino, les espoirs de Liverpool se reposaient sur ses épaules. Il n’a pas déçu avec un engagement total de la 1ère à la dernière minute. Il a démonté les défenseurs du Barça, ce qui a permis de libérer des espaces et ses coéquipiers en ont profité. Donc, ça doit être altruiste et c’est à cela que l’on reconnait les grands joueurs. C’est une fierté pour le Sénégal. J’espère de tout cœur qu’il élèvera la coupe cette fois. À Liverpool, il est franchement dans le cœur des supporters. Et il commence à enter dans l’histoire du club. Une victoire finale de la ligue des champions le fera entrer dans la légende de Liverpool et du football sénégalais. »

CONTEXTE DU DÉBUT DE MATCH

« J’étais très tendue en début du match. Je savais que le moindre but encaissé serait sans doute fatal. Les supporters des Reds ne se découragent jamais. Bien sûr qu’il y avait de l’espoir. Et quand Origi a ouvert le score en moins de 10 minutes, la pression était encore montée. On sentait que la soirée allait être longue pour le Barça. Messi, Suarez... Personne ne peut rester imperméable à la pression d’Anfield. »

AMBIANCE D’ANFIELD

« L’ambiance à Anfield est toujours particulière. Si je le compare aux autres stades d’Europe que j’ai visité, l’ambiance n’est vraiment pas la même. Malgré la lourde défaite du match allé, l’espoir existait toujours dans l’esprit des supporters. À mon avis, c’est ce qui est un peu spécial et unique dans ce club. Les chants des supports, le mythique You’ll Never Walk Alone me donnent des frissons. À Anfield, c’est plus de 50 000 supporters qui poussent leur équipe qui chantent leurs joueurs et qui les transcendent pendant 90 minutes et les arrêts de jeu. D’ailleurs, on parle de 12ème homme dans le jargon du foot. Ce n’est jamais aussi vrai qu’à Anfield. »

- 

- 

Vous pouvez réagir à cet article