ME SEYDOU DIAGNE : « KARIM WADE N’A JAMAIS ÉTÉ POURSUIVI SUR LA BASE DU RAPPORT DE L’IGE »

news-details
SCANDALE PÉTROLIER

Le rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige), dont la déclassification est demandée par plusieurs acteurs, accable l’ancien ministre de l’Energie Karim Wade. Selon le rapport, détenu par EMEDIA, Petrosen a reçu un virement de Tullow sur son compte à Paris de l’ordre de 3 millions de dollars (environ 1, 8 milliard FCFA).

Me Seydou Diagne, membre du pool d’avocats de Karim Wade se défend de ces accusations. « Dans le cadre du processus d’attribution, un contrat a été signé par Karim Wade, ministre de l’Energie, à l’époque. L’attribution se fait par décret signé par le président de la République », souligne Me Diagne. Qui reconnaît un autre décret antérieur signé par le président de l’époque, Abdoulaye Wade, mais pas publié dans le journal officiel. « Dans l’affaire Pétro Tim, c’est le président de la République qui a signé les contrats d’attribution. Et cela a été fait sous le magistère de Macky Sall. Au mois de février 2012, un précédent décret a été signé mais pas publié au journal officiel. Après le 25 mars, Macky Sall a signé les décrets d’attribution », explique Me Diagne.

Pour lui, « Dans cette histoire, Karim Wade est à l’aise. Pendant que Karim Wade était en prison, il a fait l’objet d’une enquête de l’Ige. Et il a donné toutes les réponses qu’il sied. Et il n’a jamais été poursuivi sur la base du rapport de l’Ige. Nous demandons la déclassification du rapport et qu’il soit porté à l’ensemble de la nation pour que cela soit connu de tous. »

Vous pouvez réagir à cet article