AUDIO - POUR ABDOULAYE DIOUF SARR, « SONKO DOIT GRANDIR »

news-details
YOFF

Le parti d’Ousmane Sonko, Pastef-les-Patriotes, cherche à se victimiser. Telle est la conviction ferme d’Abdoulaye Diouf Sarr, ministre et responsable politique du parti au pouvoir (APR), accusé d’être le commanditaire du saccage des locaux de Pastef à Yoff, son fief. Dans un entretien accordé à iRadio, Abdoulaye Diouf Sarr estime que l’APR n’est mêlé ni de près ni de loin à cette affaire.

« C’est vous qui m’apprenez qu’ils ont insinué l’implication de notre parti dans le saccage de leur siège. J’aimerai leur dire que c’est tout à fait abject parce que Yoff est un village qui a une très grande culture politique mais qui est très pacifique et où il y a une grande cohabitation avec beaucoup de sièges de partis politiques. Abdoul Mbaye (ACT), nous sommes côte-à-côte, nous avons toujours ouvert notre siège sur la même rue avec mon ami et frère Khalifa Sall, on n’a jamais eu ce genre de problème. Si maintenant Sonko vient utiliser cette stratégie de peur... je suis vraiment désolé, il est important de lui demander de grandir rapidement et de sortir de cette stratégie qui consiste à créer chaque fois une histoire invraisemblable pour attirer l’attention, ce n’est pas normal. Il est important qu’il dise aux Sénégalais quel est son programme, pour que les gens apprécient... »

Ecoutez la version audio de la réaction d’Abdoulaye Diouf Sarr

Vous pouvez réagir à cet article