AUDIT DU FICHIER : LES ASSURANCES DU COMITÉ DE SUIVI

news-details
PRÉSIDENTIELLES 2019

Le comité de suivi des recommandations de l’audit du fichier électoral se veut rassurant. Selon son président, Issa Sall, malgré les contestations de l’opposition, la fiabilité du fichier ne saurait être remise en doute après que des experts internationaux ont effectué l’audit du fichier électoral, suite à la refonte partielle de 2016 et 2017.

« Bien que perfectible, le fichier électoral constitue une base solide pour l’organisation des prochaines élections », a déclaré M.Sall qui assure qu’en dépit de la marge d’erreur comprise entre 1,241 et 1,989, ce fichier « ne contient ni de mineurs ni de doublons biométriques encore moins de lieux de vote non référenciés. » Mieux, renchérit-il, sur les 38 recommandations formulées lors de l’audit, 23 ont été traitées. Parmi celles-ci, certaines ont été traitées par le comité de suivi des recommandations de l’audit du fichier à 100%. »

Par contre, consent-il, « il y a en a qui n’ont pas été réalisées à 100% mais à 75% et d’autres à 50%. » A la rigueur, « on peut dire que sur les recommandations à court terme, sur les 19, les 14 ont été exécutées partiellement ou totalement. Concernant les 4 à long terme, les 3 ont été exécutées. Et sur les autres aussi, plus de la moitié ont été exécutées, cela veut dire que les travaux avancent. »

Le fichier contient toutefois des points faibles qui concernent, entre autres, des NIN (numéro d’identification nationale) qui ont une longueur différente », relève Issa Sall. Qui explique, pour ces cas, « qu’on a enregistré 6 chiffres dans certains lieux à Touba notamment. Les auditeurs ont demandé à ce qu’on est un numéro d’identification stable. Il y a des NIN (numéros d’identification nationale) qui ont été saisies par erreur, c’est-à-dire qu’il y a une erreur sur le chiffre. Par exemple, au lieu de mettre 1, on a mis 2. »

Parmi les recommandations, il prône l’utilisation d’un algorithme pour supprimer le forçage des validations. »

Vous pouvez réagir à cet article