AUDITION DE TÉLIKO : L’UMS ALERTE ET DÉNONCE DES VICES DE PROCÉDURES

news-details
Conseil de discipline du CSM

L’Union des magistrats du Sénégal (Ums) reste sur le pied de guerre. Sur le conflit qui les (magistrats) oppose au ministre de la Justice et qui concerne principalement l’audition, le 30 novembre prochain, de leur président, Souleymane Téliko, elle dénonce des vices de forme sur la procédure qu’utilise le ministère pour traduire Souleymane Téliko devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature.

« Le bureau (de Ums) constate avec étonnement que loin de se limiter à des indications procédurale, la lettre du ministre constitue un véritable réquisitoire à charge contre le président Téliko et une immixtion grave et injuste dans la procédure en vue d’influencer en particulier », ont dénoncé les magistrats dans une lettre parvenue à Emedia.

Les membres de l’Ums, qui dénoncent une tentative de musèlement de leur association, fustigent « l’attitude inqualifiable et en porte à faux avec la neutralité » du ministère de la Justice.

Vous pouvez réagir à cet article