AUGMENTATION TARIFS DOUANIERS : SANDAGA EN GRÈVE

news-details
ECONOMIE

Des commerçants du Sénégal ont fermé boutique, ce lundi. Cela fait suite à la grève initiée par l’Association des commerçants et industriels du Sénégal (ACIS). Ce, pour 72 heures afin de protester contre le système de dématérialisation au Port et à l’aéroport. La Douane est mise au banc des accusés.

Ainsi, le mot d’ordre est bien suivi à Sandaga où seuls les marchands ambulants sont en activité, constate notre reporter sur place. Ibou Ngallo, un des grévistes, est dans tous ses états. « Les douaniers veulent ruiner notre activité, fulmine-t-il. Les frais de dédouanement sont devenus exorbitants. Ils n’ont qu’à revoir les tarifs à la baisse. Aujourd’hui, on nous demande vingt millions. »

« Trop, c’est trop », enchaîne Karbala, un autre commerçant. « Avant un conteneur était à trois millions, peste-t-il. Aujourd’hui, on paie neuf millions. C’est abusé. On ne va pas baisser les bras. Nous allons mener le combat jusqu’au bout. »

Constat fait sur place, d’autres commerçants se sont démarqués du mouvement d’humeur, arguant que « fermer boutique pendant trois jours ne réglera pas le problème. »
A Kaolack, les membres de l’ACIS, ont également baissé rideau.

Vous pouvez réagir à cet article