image

AUNG SAN SUU KYI CONDAMNÉE À QUATRE ANS DE PRISON

image

Un tribunal birman a condamné, lundi 6 décembre, l’ex-cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi à quatre ans de prison pour incitation aux troubles publics et violation des règles sanitaires liées au Covid-19. Poursuivie par la junte militaire, elle doit encore répondre d’autres accusations. Amnesty International dénonce l’armée birmane, coupable d’ « asphyxier les libertés ».

L’ancien président Win Myint a été condamné à la même peine, a-t-il dit, ajoutant qu’ils ne seraient pas conduits en prison pour le moment. « Ils devront faire face à d’autres accusations depuis les lieux où ils séjournent actuellement » dans la capitale Naypyidaw, a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

EMEDIASN

6 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article