« AUX OLYMPIADES DU DISCRÉDIT DES INSTITUTIONS, GUY MARIUS SAGNA NE SERAIT PAS SUR LE PODIUM... »

news-details
LA CHRONIQUE DE MAMOUDOU

Dans sa chronique de ce vendredi, 13 décembre 2019, Mamoudou Ibra Kane jette un pavé dans l’enclos présidentiel qu’est l’APR. Prétexte : la foire d’empoigne dans laquelle se sont tristement illustrés des responsables de premier plan du parti au pouvoir. Le désolant spectacle par presse, palais et assemblée interposés, offert par Moustapha Cissé Lô, Yakham Mbaye, Farba Ngom ou encore Youssou Touré, est suffisamment gênant pour indisposer celui qu’ils sont supposés défendre, le patron de leur parti et non moins président de la République, Macky Sall.

Chahuté par son propre entourage, ce dernier a sans doute expérimenté l’idée selon laquelle un ennemi est préférable à un ami encombrant. Et dans un contexte où Guy Marius Sagna est envoyé en prison pour s’être agrippé sur les grilles du palais, Mamoudou Ibra Kane se demande si l’activiste et ses camarades pourraient soutenir la comparaison avec la clique Cissé Lô & Cie, aux olympiades du discrédit des institutions. À quand la fin de la récréation ?

Vous pouvez réagir à cet article