AVANCEMENT PHYSIQUE DES TRAVAUX DU BRT A GUEDIAWAYE SUR LA SECTION

news-details

- 1 : " GRANDE MOSQUÉE - CROISEMENT BETHIO THIOUNE"

- Les aménagements sur la section 1 {{}}
Le 02 mars 2020 a marqué le début des travaux du projet pilote de BRT (Bus sur voies réservées) sur sa section 1 allant de la Grande mosquée de Guédiawaye, sise en face de la Préfecture, au Croisement Béthio THIOUNE. Sur cette section, les aménagements suivants sont prévus : quatre (4) stations de bus BRT, des aménagements socio-collectifs (terrains de sport, espaces de détente, espace public...) et un (1) pôle d’échanges comprenant à la fois un bâtiment destiné aux activités de commerce, un (1) bâtiment d’exploitation, des toilettes publiques, un (1) espace pour les bus de rabattement et d’autres commodités.

- 
Les aménagements sur la section 1 {{}}

Le 02 mars 2020 a marqué le début des travaux du projet pilote de BRT (Bus sur voies réservées) sur sa section 1 allant de la Grande mosquée de Guédiawaye, sise en face de la Préfecture, au Croisement Béthio THIOUNE. Sur cette section, les aménagements suivants sont prévus : quatre (4) stations de bus BRT, des aménagements socio-collectifs (terrains de sport, espaces de détente, espace public...) et un (1) pôle d’échanges comprenant à la fois un bâtiment destiné aux activités de commerce, un (1) bâtiment d’exploitation, des toilettes publiques, un (1) espace pour les bus de rabattement et d’autres commodités.


Les travaux de terrassement, de dévoiement de réseaux et installations de chantier

Suite à un avis d’appel d’offres international, l’Entreprise China Road and Bridge Corporation (CRBC) a été attributaire du marché des travaux de réalisation des infrastructures routières et des équipements connexes (pôles d’échanges, stations, dépôts, terminaux, Systèmes d’Aide à l’Exploitation et d’Information aux Voyageurs (SAEIV) et de billettique...) du projet BRT. La section 1, premier segment des travaux du BRT, est ainsi entrée dans une phase intensive. Les études techniques y relatives sont pour l’essentiel validées ; ce qui a permis à CRBC de procéder aux travaux de démolition de chaussée et de terrassement entre le PK0 et le PK2+500.

Ainsi, la CRBC s’est installée progressivement et a entamé les travaux de terrassement et de dévoiement des réseaux d’assainissement (eaux pluviales, eaux vannes), d’eau potable, d’électricité et de télécommunication. En réalité, les travaux du BRT ont l’important défi de procéder à la réorganisation des sous-sols et ont un impact sur les réseaux techniques fonctionnels enterrés de part et d’autre des chaussées existantes.

Ainsi, avec l’élargissement des chaussées engendré par l’insertion des aménagements des infrastructures du BRT, y compris la construction des voies dédiées au BRT, ces réseaux se retrouvent sous les chaussées projetées. Par conséquent, il devient nécessaire de déplacer les réseaux situés sous la future plateforme du projet BRT pour faciliter, à terme, non seulement l’installation de l’infrastructure et des stations, mais aussi l’accès et l’entretien des réseaux en phase exploitation.

C’est la raison pour laquelle, depuis la phase de conception du projet BRT, l’implication de l’ensemble des concessionnaires a toujours été réelle afin de parvenir ensemble, à une modernisation de ces réseaux.

Parallèlement, l’entreprise CRBC poursuit l’installation de son chantier. Elle a mis en place une centrale à béton, une centrale d’enrobage, des ateliers de confection des éléments préfabriqués, ainsi que des aires de stockage de matériaux. Et, pour assurer une efficacité dans la mise en œuvre, une deuxième centrale à béton est en cours d’installation pour faire face au volume important de béton que requiert la construction de la chaussée dédiée à la voie réservée du BRT.
- 
Un chantier à faibles nuisances environnementales

Dès la phase d’étude de projet, la stratégie retenue par le CETUD, maître d’ouvrage du projet BRT, fut de scinder en dix (10) sections le corridor de 18 kilomètres afin de mieux maitriser l’impact négatif des travaux en réduisant les éventuels désagréments.
Les titulaires de marchés se sont engagés, sous la supervision du maitre d’ouvrage délégué AGEROUTE, à mettre en œuvre un chantier à faibles nuisances environnementales en limitant les gênes occasionnées notamment les salissures et déchets, les émissions de poussières et de bruits ainsi que les perturbations de la circulation.

Conscient que la réalisation de l’infrastructure BRT doit s’inscrire dans un équilibre parfait entre préoccupations des populations et exigences techniques, le CETUD a mis en place un mécanisme de gestion des plaintes pour prendre en compte les avis et éventuels griefs des riverains et/ou des parties prenantes du projet. A cela, s’ajoute un dispositif de sécurité et de signalisation permettant à la fois d’assurer la protection des usagers de la route et celle des personnels qui y travaillent.

En effet, le CETUD accorde une attention particulière à la sécurité des riverains pendant cette délicate phase dédiée au chantier. Aussi la zone des travaux est-elle préalablement isolée du public par la mise en place d’une clôture de chantier opaque, de panneaux de signalisation informatifs et d’un positionnement de bonhommes de la route.

- Une communication de proximité privilégiée
Pendant ces travaux, le CETUD met à la disposition de tous, des informations sur la nature, la durée et les impacts des interventions à travers les sites internet www.brtdakar.sn, www.cetud.sn et toutes ses plateformes digitales : Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram sous l’acronyme @cetudsn ou @brtdakar.

L’année 2020, premier jalon de la phase dédiée aux travaux, prend également en compte la dimension participative et communautaire avec la mise en place de Comités d’Information et de Suivi (CIS) au niveau des quatorze communes traversées par le BRT pour à la fois servir de cadres d’échanges sur le projet et aider dans le traitement des plaintes ordinaires formulées par les riverains lors des travaux.

En outre, ils ont pour tâche d’assurer une mission de veille environnementale et d’alerte au niveau communautaire afin de contribuer à un chantier serein mobilisant l’adhésion et l’engagement citoyen de tous.

Vous pouvez réagir à cet article