image

« AVEC LE JARAAF IL FAUT FORCÉMENT GAGNER »

image

Youssouph Dabo a signé jeudi dernier, un contrat de trois saisons avec le club de la médina. Le jeune entraineur de 42 ans ambitionne, au-delà de son statut de coach principal, d’accompagner le club dont il dit avoir été un fervent supporter durant sa prime jeunesse, pour son développement dans tous les secteurs. En coupe CAF, Dabo se met dans la peau d’un outsider.

Après le Guédiawaye FC, le stade de Mbour et le Teungueth FC, Youssouph Dabo retrouve son club de cœur, l’ASC Jaraaf. Justement un choix de cœur pour le technicien, mais pas que.

« C’est vrai que le Jaraaf, c’est le club que je supportais quand j’étais petit, mais cela ne suffit pas pour l’entrainer. J’ai été surtout convaincu par le projet du club et la vision du président cheikh Seck. Parce qu’au-delà de la volonté de gagner, il y’a une vraie politique sportive en place. Mon rôle, c’est non seulement de travailler avec l’équipe première, mais aussi aider le club pour le développement de la petite catégorie. Ils ont déjà démarré avec les infrastructures par un terrain d’entrainement, s’en suivront d’autres grands projets. »

Des projets qui consistent également à gagner des titres pour le club mythique qui en totalise déjà 12 en championnat, mais qui n’a pas remporté le moindre trophée depuis 2018.

« Le Jaraaf est un club emblématique. C’est le club le plus titré du pays ( 12 titres de champion du Sénégal et 15 titres de coupe du Sénégal), c’est donc très normal qu’il soit ambitieux. Les dirigeants veulent gagner des trophées et je suis là également pour ça. Mais pour moi, il faut mettre en place les jalons du succès. Nous allons prendre le temps de travailler pour avoir un club fort et insister sur la formation des jeunes qui représentent l’avenir du club. Sans oublier qu’avec le Jaraaf, il faut forcément gagner. »

Il faudra également essayer de faire mieux cette année en coupe CAF. Lors de l’édition précédente, les verts et blancs de la Médina ont atteint les quarts de finale. Mais Dabo contextualise.

« Le jaraaf qui a atteint les quarts de finale de coupe CAF sera diffèrent du jaraaf qui va y retourner. Il y’aura des départs et notamment des arrivés. Donc beaucoup de choses vont changer. On part en Afrique dans la peau d’un outsider, mais nous ne serons pas ridicules. On fera de notre mieux pour faire une bonne campagne. Pourquoi pas faire mieux. Mais il faut aussi voir la réalité. Mon statut n’a pas changé. L’année dernière, avec Teungueth FC, j’ai fini sur le banc après un arrangement. On va faire la même chose pour que je sois sur le banc du jaraaf cette campagne. »

Youssouph Dabo va démarrer les entrainements, avec l’ASC Jaraaf le 26 juillet prochain.

Saikou SEYDI

18 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article