AWA GUÈYE, 2E VICE-PRÉSIDENTE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : « NOUS N’AVONS PAS PEUR DE CONVOQUER ALIOU SALL »

news-details
INTERVIEW VIDÉO

Awa Guèye, 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale et vice-présidente des femmes parlementaires de l’Assemblée réagit à l’affaire Aliou Sall. « Un scandale à 10 millions de dollars » révélé dans une vidéo investigation de 30 mn de BBC Panorama. Selon la députée, l’information judiciaire commanditée par le ministre de la Justice ne permet pas à l’Assemblée d’ouvrir une commission parlementaire. « L’information judiciaire commanditée par le ministre de l’Intérieur, en termes de droit, est au dessus de la commission parlementaire qu’aurait pu ouvrir l’Assemblée nationale. Nous considérons Aliou Sall comme un citoyen au même pied que les autres sénégalais, par conséquent nous n’avons pas peur de le convoquer à l’Assemblée », assène la députée. Un bon quart heure d’échanges où la parlementaire tape sur certains de ses collègues députés, à l’instar de Mamadou Lamine Diallo ou encore sur l’ex ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall, qu’elle juge de « mauvaise foi ».

Personnage sympathique et courtoise, la prof de philo évoque, aussi, dans cet entretien le débat sur la peine de mort, la criminalisation du viol et la position de l’Assemblée sur l’IVG. Et le tout, toujours, imprégné d’une dose de politique.

Vous pouvez réagir à cet article