Acquisition de 1200 nouvelles génisses importées d’Europe

news-details
Production de lait

Dans l’optique de réduire sa facture laitière et résorber son déficit en viande, l’Etat du Sénégal a acquis des races bovines à haut rendement. Il s’agit, selon « Le Soleil » de 1200 nouvelles génisses importées d’Europe. Ces bovins, informe le journal, viennent s’ajouter au millier d’autres arrivés au Sénégal en 2017. Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye estime qu’une telle acquisition vient à point nommé. Ce, dit-elle, d’autant plus que les besoins en viande et en lait pour les populations ne cessent d’augmenter du fait du poids démographique du pays, de l’urbanisation galopante et d’une classe moyenne de plus en plus importante.

Pour Aminata Mbengue Ndiaye, le pari de la résorption de la facture laitière de notre pays, évaluée à plusieurs dizaines de milliards de franc CFA peut être gagné si les acteurs s’engagent à changer de paradigme dans la manière de gérer l’élevage. Toutefois, elle estime qu’il faut plus de rigueur, d’endurance et de pragmatisme dans la conduite des missions qui sont dévolues dans ce cadre, en vue de produire plus et mieux et devenir de véritable champions dans le secteur.

Vous pouvez réagir à cet article