Affaire Khalifa Sall :Les avocats de l’Etat se réjouissent de la décision de la Cedeao

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Les avocats de l’Etat se félicitent de la décision de la Cour de justice de la Cedeao. Laquelle déboute provisoirement Khalifa Sall de ses requêtes.
« La décision réconforte les institutions sénégalaises particulièrement le Conseil constitutionnel », a déclaré l’un des avocats de l’Etat Me Ousmane Sèye.
Qui rappelle l’objet de la requête déposée par les conseils de Khalifa Sall. « Ces derniers avaient saisi la cour de justice de la CEDEAO pour demander à la cour de prendre des mesures conservatoires car, selon eux, il y avait urgence de prendre des mesures ».

L’ex maire de Dakar demandait à la Cour d’ordonner son inscription sur la liste des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019 et de dire que sa candidature, au moment où le conseil constitutionnel statuait sur la publication des listes provisoires, était valable. Et cas de besoin, reporter le scrutin jusqu’à la mise en place de mécanisme d’organisation d’élection libre et transparente
La cour de justice de la CEDEAO a finalement jugé qu’il n y a pas d’urgence. « Il n’y a pas d’urgence à statuer sur les demandes de Khalifa. La cour a rejeté entièrement toutes les demandes mal fondées et a renvoyé l’affaire jusqu’au 20 février », souligne Me Seye.
Pour sa part, l’avocat Boubacar Cissé soutient que : « toutes ces demandes avaient pour objectif de bloquer toute la procédure ».

Vous pouvez réagir à cet article