Agropole Sud : Les experts déclinent leur feuille de route

news-details
INDUSTRIE

L’Agropole Sud a connu une phase de maturation par rapport aux deux autres, prévus au Nord et au Centre. La précision est faite par Adama Baye Racine Ndiaye, le secrétaire général du ministère de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie (PMI). Il s’exprimait en marge de l’atelier, tenu ce vendredi 18 janvier, à l’hôtel Novotel, de partage et de préparation du lancement des études de faisabilité de l’Agropole Sud prévu à Ziguinchor le 25 janvier 2019.

Il explique : « A travers le Bureau organisationnel, il y a un travail important qui a été fait de structuration, qui a permis d’arriver à des résultats et de débaucher sur un document de mise en œuvre. Le gouvernement du Sénégal qui, à travers le programme de partenariat, a confié à l’ONUDI, la réalisation des études de faisabilité pour l’Agropole Sud. »

Représentant résidant de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) au Sénégal, Christophe Ivetot rappelle que ce projet entre « dans le cadre d’un accord signé en 2015 avec le gouvernement du Sénégal et, qui a pour objectif d’accompagner les axes industriels du Plan Sénégal émergent (PSE). Dans ces axes, il y a un projet phare, c’est la mise en place de trois (3) agropoles compétitifs et intégrés notamment dans les régions Nord, Centre et Sud. »

Vous pouvez réagir à cet article