Ahmet Dieng de l’APR invite Macky à se séparer des pépés et des mémés

news-details
Politique

Le virage amorcé après la réélection du président Macky Sall pour un deuxième mandat doit être accompagné par de nouvelles ressources humaines au diapason des réalités du monde actuel. Telle est la conviction d’Ahmet Dieng, responsable politique de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel) à Bambey. Dans une interview accordée à Libération, il soutient qu’Aminata Tall n’est plus à sa place à la tête du Conseil économique social et environnemental (CESE).

Il dit : « Il y a une vieille garde qui est en déphasage avec les besoins réels du pays. Aminata Tall en fait partie. Ce n’est pas une sanction que de la faire bouger. Les besoins du pays ne correspondent plus à son profil. Le CESE est une Institution forte qui doit pouvoir anticiper sur énormément de choses en termes de réflexions, d’alertes. On ne peut pas continuer à confier la gestion de cette nature à des personnes qui ont déjà fait leur temps et, qui ont une culture économique en déphasage avec les réalités de l’heure. »

Selon lui, Aminata Tall n’est pas la seule. « Ce sont tous ces pépés et mémés dont Niasse et Tanor. Une génération qui a fait son temps, qui a rendu de grandes satisfactions à la nation sénégalaise. Mais aujourd’hui, nous devons vraiment leur dire merci et reposez-vous. Ils ont été utiles à la nation mais arrivera un moment où ils seront obligés de s’arrêter et de transmettre le flambeau à d’autres. Ce sont les exigences du contexte. »

Vous pouvez réagir à cet article