ALY NGOUILLE NDIAYE : « IL FAUT BANNIR LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE »

news-details
CONCERTATIONS POLITIQUES

Le dialogue est la source nourricière d’une démocratie exemplaire. C’est la conviction du ministre de l’Intérieur. Aly Ngouille Ndiaye, venu présider, ce jeudi, dans un hôtel de la place, la rencontre sur les termes de référence du dialogue politique avec les partis de l’opposition. « Le président de la République a montré toute sa disponibilité à revoir, avec toutes les parties prenantes concernées, les questions jugées dignes d’intérêt », a rappelé le ministre de l’Intérieur dans son discours d’ouverture.

Ce dialogue qui a pour objectif général de mener des concertations en vue d’aboutir à un processus électoral encore plus consensuel. Seulement, les plénipotentiaires de l’opposition, comme Idrissa Seck, Ousmane Sonko ou encore Me Madické Niang, ne se sont pas présentés. Ce que le ministre ne comprend pas. « Nous pensons qu’il faut bannir la politique de la chaise vide. Car, celui qui n’expose pas ne peut en aucune manière convaincre », pense Aly Ngouille Ndiaye. Pour lui, « le dialogue s’impose à tous les bords politiques ».

Vous pouvez réagir à cet article