Appel à des retrouvailles : Barthélémy Dias répond à Tanor et Cie

news-details
Politique

Barthélémy Dias rejette la main tendue d’Ousmane Tanor Dieng et Cie. Exclu du Parti socialiste (PS) en même temps que Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall, Bamba Fall et leurs camarades dissidents, le maire de Mermoz-Sacré Cœur a affiché son refus sur son mur Facebook, en dénonçant ce qu’il qualifie de « socialisme de caserne et d’occasion » qu’il faut « combattre ». Car, s’indigne le bouclier de Khalifa Sall, c’est dans ce socialiste « les chanteurs de louange, les soutiens, les candidats métamorphosés en collecteurs, les comploteurs pensent pouvoir l’emporter sur les militants ; où l’amoralisme prime sur l’éthique ; où l’engagement s’efface devant l’arrangement ; où on préfère s’accommoder plutôt que de rompre. » Et, « dans lequel, on préfère se servir au lieu de servir par le compromis et le renoncement, en tentant de gâcher l’avenir au lieu de construire le présent pour se projeter dans le futur ».

Catégorique, Barthélémy Dias opte de « lutter dignement pour un socialisme de convictions et d’ambitions, pour un socialisme de principes et de valeurs. » Avant de convoquer Nelson Mandela : « Quand tu t’es battu si dur pour te remettre debout, Ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mis à terre. »

Vous pouvez réagir à cet article