Arriérés de salaire : Les nouveaux greffiers menacent de croiser les bras

news-details
JUSTICE

Les greffiers de la nouvelle génération sont en colère. Et pour cause : ces derniers réclament 4 mois d’arriérés de salaire et les fonds communs qu’ils n’ont pas encore perçus. A les en croire, depuis leur prise de service au début du mois de novembre 2018, ils n’ont reçu aucune rémunération malgré leur régularité, leur assiduité et leur dévouement dans le travail.

Ainsi, ils crient leur détresse et menacent de croiser les bras si la situation n’est pas décantée dans les prochains jours. Cependant, cette situation n’est pas propre aux nouveaux greffiers. Il s’agit d’une réalité vécue par tous les sortants du cycle B du Centre de formation judiciaire. Ils n’ont pas de matricule de solde et la plupart d’entre eux n’ont pas de compte bancaire. C’est ce qui explique, selon le journal, qu’ils n’ont pas encore perçu leur salaire. Mais, selon le journal Les Echos, ils vont bientôt percevoir leur argent d’autant qu’il y a une partie du fonds commun qui a été dégagée pour leur paiement.

Vous pouvez réagir à cet article