Assane Diagne plaide pour une conférence internationale sur la paix et le dialogue inter-religieux à Dakar

news-details
Attentat en Nouvelle-Zélande

« Après le choc, l’indignation, l’heure est à l’initiative suite à l’attaque de deux mosquées en Nouvelle-Zélande ». Les membres de la ligue nationale pour la lutte contre le terrorisme veulent prendre le taureau par les cornes. Face à la presse, à Dakar, ils ont demandé aux dirigeants du monde de prendre des initiatives. L’une d’elles est « la tenue d’une conférence internationale sur la paix et le dialogue interreligieux » a déclaré Alassane Diagne chargé de la communication de ladite ligue. Selon lui, « il faut éduquer, sensibiliser pour faire face à l’ignorance car la vie humaine est précieuse ». C’est la raison pour laquelle « il faut l’a protégée et en débattre peut-être la solution » estime Alassane Diagne.

Les membres de la ligue nationale pour la lutte contre le terrorisme demandent à l’état du Sénégal d’organiser cette conférence internationale sur la paix et le dialogue interreligieux. Ils pensent que « le Sénégal a toujours joué un rôle important pour la paix dans le monde, notamment avec le conflit israélo-palestinien ».

Au-delà de la tenue de cette conférence, ils demandent au président de la République de condamner, de façon officielle, l’attentat contre des deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Pour rappel, cette attaque survenue le vendredi 15 mars a fait 49 morts.

Vous pouvez réagir à cet article