Awa Guèye : « Cette réforme est administrative et technique »

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

« Je voterai ce projet de loi » ! Telle a été la déclaration d’Awa Gueye, deuxième-vice-présidente de l’Assemblée nationale qui n’a pas manqué de donner les raisons pour lesquelles elle approuve en intégralité le projet de réforme constitutionnelle portant suppression du poste de Premier ministre.

A l’en croire, ce projet de réforme est légitime parce qu’il a été proposé par le président de la République, élu à 58% lors de la dernière élection présidentielle. Elle soutien : « La constitution confère au chef de l’Etat le pouvoir de demander la réforme et de la proposer soit par référendum, soit à l’Assemblée nationale. » S’agissant de l’impact que cette réforme aura sur les institutions, elle explique : « Le président de la république perd son pouvoir de dissolution de l’Assemblée nationale. La seule chose que l’Assemblée perd, c’est son pourvoir de renverser le gouvernement. Avec ce projet, on assiste maintenant à une séparation très stricte de la séparation des pouvoirs. Cette réforme n’est pas politique, elle est administrative et technique ».

Vous pouvez réagir à cet article