BABACAR GAYE ET EL HADJI AMADOU SALL DÉSAPPROUVENT LE "REMANIEMENT" DE WADE

news-details
PARTI DÉMOCRATIQUE SÉNÉGALAIS

Les réformes menées ces derniers jours au sein du Parti démocratique sénégalais par le Secrétaire général, Me Abdoulaye Wade, ne sont pas approuvées par tous les responsables. Pour des raisons personnelles, l’avocat El Hadji Amadou Sall a décliné la proposition de Wade qui l’a nommé au poste de Secrétaire national chargé des affaires juridiques du parti. Dans une réponse adressée au patron du PDS et qui nous est parvenue, Me Sall constate la décision de réaménagement du Secrétariat national du parti mais décline la nomination le concernant. « Frère Secrétaire Général National du PDS, j’ai pris connaissance de votre décision portant réaménagement du Secrétariat national du PDS. Pour des raisons personnelles, je vous remercie de pourvoir à mon remplacement du poste où vous m’avez "nommé". Restant naturellement membre du parti auquel j’ai adhéré en 1974, Je vous prie de croire, Frère Secrétaire Général National, à l’assurance de mes sentiments militants. Dakar, le 10 août 2019. »

Dans la foulée, un autre éminent membre du PDS a pris la même voie. Il s’agit de Babacar Gaye, qui avait déjà démissionné de ses fonctions de Porte-parole et Secrétaire national à l’orientation, aux stratégies chargé des réformes, pour, dit-il, marquer son désaccord à propos du fonctionnement du parti. « A l’attente de plus amples informations sur les motivations d’un tel chamboulement, je vous saurais gré de bien vouloir me libérer des charges de "Secrétaire national, président du Comité national permanent d’organisation" que me confère votre dernière décision. Au demeurant, je reste membre du Parti Démocratique Sénégalais et garde mes fonctions de Secrétaire général de la fédération de Kaffrine que m’ont confiées les militants du département éponyme », a ainsi réagi Babacar Gaye, qui s’engage dans une voie de bataille interne.

Vous pouvez réagir à cet article