BAGARRE ENTRE LE KEKENDO ET NDEF LENG : UN ÉTUDIANT SUCCOMBE À SES BLESSURES

news-details
UCAD

Un mort ! C’est le bilan de la violente bagarre qui a opposé le Kékendo au Ndef Leng dans la nuit du 25 au 26 mars dernier. L’étudiant décédé se nomme Abdoulaye Diémé dit Killah. C’est un membre influent de Kekendo, l’un des groupes protagonistes de la dernière rixe à l’université. Il a succombé aux graves blessures après avoir reçu des coups de machettes. Il était admis aux urgences à l’hôpital Principal de Dakar, où il était évacué.

À l’origine de cette bataille entre les deux mouvements estudiantins, une banale dispute après un choc de scooter entre deux étudiants membres des gangs rivaux, Kékendo et Ndef Leng, qui se regardaient en chiens de faïence depuis quelques temps. Les choses ont mal tourné pour le membre de "Ndef leng" qui aurait été poignardé. Puis de bouche à oreille, ses camarades, mis au courant, ont organisé la riposte en menant une "descente". La bataille a finalement tourné au drame.

Vous pouvez réagir à cet article