image

BAKARY SAMB PLAIDE POUR L’INCLUSION SOCIALE

image

Les autorités étatiques préparent activement le 7e Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, prévu du 6 au 7 décembre 2021. L’édition de cette année a pour thème : « les enjeux de stabilité et d’émergence en Afrique dans un monde post-Covid-19 ». La question de stabilité renvoie, le plus souvent en Afrique de l’Ouest, au terrorisme et l’extrême violent.

Pour lutter contre ces fléaux, le directeur de Timbuktu Institute, Bakary Sambe, appelle à une synergie des efforts de prévention. Laquelle doit nécessairement impliquée les populations. « Il faudrait allier attitude préventive et l’attitude sécuritaire. Généralement, on confond la lutte contre le terrorisme avec la prévention de l’extrême violent. La lutte contre le terrorisme vise à éliminer les cibles qui peuvent se régénérer. La prévention de l’extrême violent s’attaque aux causes culturelles. Je pense qu’il faudrait être dans cette double approche, de ne pas négliger le militaire pour gérer les urgences sécuritaires récurrentes et de ne pas négliger toute la dimension préventive au niveau de l’inclusion sociale économique des jeunes, lutter contre les marginalisations. En faisant cela, les États vont s’attaquer aux racines du mal », a-t-il indiqué.

L’autre défi auquel, l’Afrique fait face, c’est la santé. En effet, avec la pandémie à Covid-19, le continent noire de se relancer difficilement dans le domaine économique. Le forum de Dakar sera une belle occasion pour l’Afrique de parler d’une seule voix pour une relance réussie. « Le forum de Dakar a fini au fil du temps de s’imposer dans l’agenda régional comme international. Voilà pourquoi, l’objectif va consister, lors de cette 7e édition de ce forum de Dakar, en la définition d’une voix permettant à l’Afrique de sortir de la pandémie encore beaucoup plus outillée pour assurer sa stabilité et impulser son émergence tout en se dotant des leviers nécessaires pour prévenir les prochaines crises si seulement elles survenaient.

En attendant d’écouter les orientations de nos leaders et en prélude des échanges entre experts à cette occasion, il me plait ici de vous convier aujourd’hui à porter un regard attentif sur les opportunités que cette situation nous offre. D’où le thème qui a été choisi pour ce déjeuner : l’Afrique face à la pandémie entre menaces et opportunités », a déclaré le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Aïssata Tall Sall.

Babacar FALL

6 novembre 2021