BALLA GAYE 2 : "La durée du combat dépend de Modou Lô"

news-details
LUTTE - OPEN PRESS

Balla Gaye 2 a reçu la presse, ce mercredi 9 janvier, 24 heures après l’open-press (hier mardi 8 janvier) de son adversaire Modou Lô. Le « Lion » de Guédiawaye, qui arbore le numéro 23 du maillot des Lakers de Lebron James, a tenu à rassurer ses nombreux supporters qui ont fait le déplacement au stade Amadou Barry de Guédiawaye. Selon son staff, l’ancien ’’roi des arènes’’ n’a jamais été en aussi bonne forme depuis son combat contre Tyson.

Innovations le jour du combat

« Adama Ngom, son tambour major, promet des innovations le jour du combat. Balla Gaye 2 en a donné un avant goût en effectuant son ’’touss’’ pour le plus grand bonheur de ses supporters. « Guédiawaye coule dans mes veines », soutient le lutteur. Qui promet : « Par la grâce de Dieu, je vais battre Modou Lô, 2-0. Si je suis en forme, c’est grâce à Aziz Ndiaye. Je ne sais pas comment le remercier. InshAllah, nous aurons la victoire. »

Perte de poids

« J’ai eu une préparation complète à l’INSEP, en France. Je me sens très en forme. La durée du combat dépend de Modou Lô. S’il veut la bagarre, je le mets K.O, s’il veut la lutte pure, je le bats. Je ferai tout pour gagner. »

Collaboration de Tapha Guèye

« Pourtant, il y a un célèbre lutteur (Yékini) qui a dit, devant tout le monde, qu’il supportait mon adversaire et pourtant on ne lui a fait aucun reproche. J’ai mon staff et mon encadrement. Modou Lô n’est pas plus fort que moi. Il le saura le jour J. Ce sont ses supporters qui parlent mais lui n’ose piper mot parce qu’il sait très bien qui est Balla Gaye 2. Modou Lô ne sait pas se bagarrer. S’il le fait le 13 janvier, je le descends. Je me suis préparé avec des champions du monde. Je respecte mon adversaire mais je fais aussi de l’ambiance pour rassurer mes adversaires. Je crois en moi. »

Stade Léopold Sédar Senghor

« Modou Lô n’a jamais enregistré de victoire au stade Léopold Sédar Senghor, tout comme moi. Ce sera ma première le 13 janvier 2019, s’il plait à Dieu. »

Appel à la non-violence

« Je lance un appel à la non-violence. Les lutteurs sont des nobles. On se rendra tranquillement au stade Léopold Sédar Senghor qui se trouve aux Parcelles Assainies. J’invite les supporters au fair-play. Que Dieu nous donne la victoire. »

Vous pouvez réagir à cet article