BARA GAYE : POURQUOI NOUS AVONS REJETÉ LE PROJET DE DÉCOUPAGE

news-details
KEUR MASSAR

Bara Gaye donne les raisons de son refus d’adhérer au projet de départementalisation de Keur Massar qui va devenir le département des Niayes. Le maire libéral de Yeumbeul Sud dit qu’il n’a pas été associé au processus qui a abouti à cette décision. Pourtant, a-t-il révélé, devant son équipe municipale et le sous Préfet des Niayes, le président de la République avait ce projet depuis 2017. " Un projet de développement ne doit pas avoir de connotation politique. Il ne doit pas y avoir de partie prise’’, a-t-il déclaré.

Il s’explique : ’’Si le président veut ce découpage, même si sur le plan politique nous ne sommes pas avec lui, il doit nous consulter. Il doit nous impliquer. Cette démarche participative dont on parle devrait aller jusqu’au bout’’, dixit le maire.

Concernant le projet proprement dit, Bara Gaye et son équipe municipale disent ne pas être contre. Mais pour eux, ’’Il y a des incohérences territoriales qui devaient être réglées auparavant dans cette zone de Yeumbeul’’. Ainsi, il réclame un nouveau découpage administratif qui va permettre à sa commune de gagner beaucoup plus en superficie. " En mettant en place l’acte 3 de la décentralisation, le président de la République parlait de territoires viables et compétitifs. Yeumbeul Sud qui est très étouffé par Thiaroye et Yeumbeul Nord ne peut pas faire partie de ces territoires viables parce nous n’avons plus d’espace pour faire des projets de développement’’, a-t-il fait savoir.

Face au sous-préfet, le maire de Yeumbeul Sud a tracé les nouvelles limites qu’il souhaite pour sa commune. Condition sine qua non pour qu’ils (les élus de Yeumbeul) adhérent au projet de départementalisation des Niayes.

Vous pouvez réagir à cet article