BARTH CHARGE MACKY ET DÉNONCE LE MUTISME DE CERTAINS LEADERS DE L’OPPOSITION

news-details
SCANDALE PÉTROLIER

Barthélémy Dias charge le président de la République. Pour le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Macky Sall est l’auteur principal de toutes les malversations constatées dans les contrats pétroliers et gaziers. Ce, étaye-t-il, d’autant plus qu’il a signé des décrets en violation des dispositions du code pétrolier. Et poursuit-il, comme tous les régimes délinquants, celui de Macky Sall veut noyer le poisson sur la nébuleuse qui entoure l’attribution des deux blocs de pétrole à Petro Tim Limited. « Il tente d’instrumentaliser la machine judiciaire contre les dignes fils de notre pays qui ont publiés le rapport de l’Ige, au lieu de poursuivre les véritables responsable de ce scandale. C’est-à-dire ces délinquants à col blanc qui se trouvent au sommet de l’Etat. C’est peine perdue car, le peuple ne lâchera pas l’affaire et n’acceptera jamais que la justice soit l’instrument d’un terrorisme d’Etat et détournée à des fins de persécution contre ses propres citoyens. Macky Sall sait très bien qu’il a des comptes à rendre. Tant qu’il est le président de la République la vérité ne jaillira pas », révèle Barthélémy Dias qui se dit nullement ébranlé par la sortie du maitre des poursuites, Serigne Bassirou Gueye. « Nous ne céderons donc pas à la tentative de la diversion, aux menaces ou à la dissimulation. Le président Macky Sall, paniqué à l’idée de devoir répondre de ses actes, cherche à se faire blanchir et à blanchir sa famille avec la complicité de certains fonctionnaires instrumentalisés qui remettent en cause la crédibilité et l’impartialité de l’Etat », soutient Barthélémy Dias avant d’assimiler la DIC à une « Division des illusions et des confusions ».

En effet, Barth estime qu’il ne voit pas comment on peut enquêter sur l’Inspection générale d’Etat. Poursuivant, il rappelle que dans l’affaire Karim Wade, le procureur de la République avait envoyé des commissions rogatoires à l’étranger pour la manifestation de la vérité. « Pour cette affaire qui tourne autour de 6 mille milliards de francs CFA, on reste à l’intérieur du pays pour enquêter. Aliou Sall n’a aucune compétence ni intellectuelle, ni académique pur occuper toutes ses fonctions », dénonce l’édile de Mermoz Sacré- cœur, laissant ainsi entendre qu’on a une justice de deux poids, deux mesures. Toutefois, il annonce qu’ils vont déposer plainte dans toutes les juridictions de lutte contre la corruption aux Etats Unis et en Grande Bretagne.

Par ailleurs, Barthélémy Dias a dénoncé le mutisme de certains leaders de l’opposition depuis l’ébruitement de cette affaire. Il n’a certes pas cité de nom, mais tout le monde sait qu’Idrissa Seck, Madické Niang, Issa Sall, entre autres, ne se sont pas encore prononcés sur la polémique qui enfle de jour en jour. « Je dénonce le silence inquiétant de certains leaders de l’opposition dans cette affaire. Ils ont leur mot à dire dans cette affaire », déclare Barthélémy Dias avant d’inviter les responsables politiques à se hisser à la hauteur des enjeux de l’affaire qui dépassent les clivages politiques. Pour terminer, il appelle, ce vendredi, à un rassemblement à la place de l’Obélisque.

Vous pouvez réagir à cet article