image

BARTH’ ET SONKO PILONNENT LE FARBA

image

C’était une zone baptisée par le régime « titre foncier de Macky Sall », une forteresse inexpugnable pour l’opposition. Mais jeudi, Matam a déroulé le tapis rouge à Yewwi askan wi (Yaw). C’est une marée humaine qui a accueilli la délégation de cette coalition de l’opposition à Ourossogui. L’unique nom prononcé est celui de Ousmane Sonko.

Il est 23h 25mn, selon le quotidien Bes Bi, lorsque le cortège de Yaw foule la terre du Fouta. Composée typiquement de jeunes venus des communes de Bokidiawé, Ndouloumadji, Nabadji, Oréfondé, Agnam, Nguidjilone, la foule était déchaînée. Farba Ngom qui avait promis un accueil non chaleureux à Ousmane Sonko et Cie, en a pris pour son grade. « Lorsqu’on va prendre le pouvoir, tous les voleurs iront en prison. Le plus grand voleur du Sénégal habite ici à Matam. On ne connaît pas son métier et il n’était pas riche avant que Macky n’accède au pouvoir. Je n’ai pas besoin de le citer parce que c’est une pourriture », a martelé Barthélémy Dias.

Pour sa part, Ousmane Sonko a traité le maire des Agnam de « goutte d’eau ». Le maire de Ziguinchor ajoute : « Si Ousmane Sonko interdisait à un homme politique d’entrer à Dakar ou Ziguinchor, on allait en faire un débat national. Il y a une certaine hypocrisie au Sénégal. Mais Dieu sait que si j’interdisais à cet homme politique l’accès à Dakar, il ne pourrais pas me défier ». Accompagné de Déthié Fall, Khalifa Sall, Maïmouna Bousso, Barthélémy Dias, Moussa Tine ou encore Aida Mbodj, Ousmane Sonko a soutenu que Macky Sall « se sert du Fouta et ne sert pas le Fouta ». Il en veut pour preuve le manque d’infrastructures dans la région. Par ailleurs, des affrontements entre les jeunes de Moussa Bocar Thiam, maire de Ourossogui et les gardes rapprochées de Ousmane Sonko, ont été enregistrés. A la fin de la caravane, la foule pro-Yewwi a soutenu que « le Fouta est devenu le titre foncier de Sonko ».

EMLEDIASN

22 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article