« BARTHÉLÉMY, C’EST LUI, MOI, C’EST MOI » !

news-details
JEAN PAUL BARTHÉLÉMY DIAS

Le leader du Bloc des Centristes-Gaïndé (BCG) maintient le flou après avoir assisté à l’investiture samedi dernier du candidat Macky Sall par la majorité présidentielle, au Dakar Arena de Diamniadio.

« J’ai été invité à participer à ce Congrès. Une invitation, on l’accepte ou on la décline. J’ai accepté et c’est avec plaisir que je suis venu », assène-t-il, repris par Enquête.

Est-il toujours membre de la Coalition après avoir pris ses distances et après que son fils, Barthélémy Dias et le leader de ce dernier, Khalifa Sall, ont été condamnés ? « Pour le moment, nous avons été invités et nous sommes venus. Nous en sommes à ce stade », réplique-t-il sèchement.

Dias-père de poursuivre : « Ça, c’est (Barthélémy Dias), c’est lui, moi, c’est moi ! En 2012, nous n’avions pas le même candidat et cela peut se produire en 2019. »

Vous pouvez réagir à cet article