DESCENTE MUSCLÉE DE BARTHÉLÉMY DIAS À LA SOUS-PRÉFECTURE DE GRAND-DAKAR

news-details
"Transfert frauduleux d’électeurs"

Barthélémy Dias a mis sa menace en exécution. Le poulain du leader de Taxawu Senegaal, Khalifa Sall, candidat déclaré à la mairie de Dakar, a effectué une descente musclée au niveau de la Sous-préfecture de Grand Dakar.

Barth qui était accompagné d’une bonne escorte de jeunes et du responsable départemental de Pastef, Abass Fall, accuse, sans la nommer, le ministre Ndéye Saly Diop Dieng de transferts d’électeurs dans cette commune.

Le maire de Mermoz Sacré-Cœur soupçonne également qu’il y a la main des autorités administratives dans ces velléités de fraudes. « Nous sommes dans notre droit. Les transferts d’électeurs qui ont été faits, hier, par un responsable politique de l’Apr, de surcroît un ministre de la République, ne passeront pas.

Il n’y a aucune autorité déconcentrée, que ce soit un Préfet, un Sous-préfet ou un Gouverneur qui a le droit de violer la loi. Nous sommes en République. Quiconque viole la loi, on lui montre qu’il n’a pas le droit de la violer », a déclaré Barthélémy Dias à sa sortie des locaux de la Sous-préfecture où une commission d’inscription sur les listes électorales a été mise en place.

« Il faut que ça soit bien dit et clairement entendu. La prochaine fois, si on est appelé à revenir ici, parce que Monsieur, le Sous-préfet a exclu notre représentant, c’est lui-même qui sera exclu de la commission. Nous avons assez de moyens pour éviter de nous battre.

Mais il y a des moments où nous sommes obligés de descendre sur le terrain pour faire le constat et faire comprendre à ’’l’autorisé’’ et non à ’’l’autorité’’ qu’il n’a pas le monopole de la bêtise », a-t-il déclaré.

Vous pouvez réagir à cet article