BASKET : BABACAR NDIAYE FAIT LE POINT SUR LE CONTRAT DES COACHS

news-details
FSBB

Poussant un véritable coup de gueule dans un post publié hier jeudi, 25 juillet, Mohamed Faye, lion du Basket, pestait contre ce qu’il appelle « le manque de considération des instances dirigeantes du sport sénégalais ». « Alors que les lions du basket du Sénégal doivent participer à la coupe du Monde qui se tiendra en Chine du 31 août au 15 septembre », le joueur rappelle que « la sélection n’a toujours pas d’entraineur et que les joueurs n’ont pas encore reçus leurs primes de qualification. »

Le président de la Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB), Babacar Ndiaye a lâché le morceau, face à la presse, ce vendredi, 26 juillet, après l’installation du comité d’organisation local de l’Afrobasket féminin 2019, que le Sénégal abrite du 9 au 18 août.

« Je n’ai pas voulu faire de distingo entre les deux (2) équipes nationales (Hommes et Dames), a-t-il indiqué. J’avais parlé avec les deux entraîneurs, qui m’avaient fait des propositions. Sur le principe de continuer à travailler avec eux. J’avais donné mon accord aussi bien à l’entraineur de l’équipe masculine que (celui) de l’équipe féminine. Il y a des questions qui ne sont pas de mon ressort, c’est l’aspect financier des contrats. Après discussion avec la tutelle, nous avons trouvé un accord pour un montant, à mon avis, raisonnable, compte tenu de ce qu’on payait avant parce qu’il faut faire une comparaison. »
Poursuivant, il précise : « Je l’ai dit hier jeudi, 26 juillet, à l’entraîneur de l’équipe nationale féminine. Il a dit que la somme qui lui a été payée, à titre d’indemnités de pige est largement supérieure au montant qu’il avait reçu lors de la Coupe du monde Espagne 2018. A ce niveau-là, il faut saluer l’effort qui a été fait par le ministère des Sports pour augmenter très sensiblement la somme allouée. »

Babacar Ndiaye ajoute qu’ « avec l’accord de l’autorité de tutelle, (il a) automatiquement saisi l’entraîneur des filles parce que l’urgence, c’est d’abord au niveau des filles avec la compétition qui va démarrer le 9 août. Et l’entraîneur a accepté de travailler en attendant la régularisation de son contrat. Ce que j’ai fait hier. Et il a accepté la proposition qui a été faite par le ministère des Sports. »

Toutefois, déclare le président de la FSBB, ces tentatives de joindre Adidas sont restées vaines : « Ce matin, j’ai essayé d’entrer en contact avec le coach Adidas pour essayer de le rencontrer afin de conclure les pourparlers. Malheureusement, je ne l’ai pas eu. Je lui ai envoyé un sms (message). J’attends sa réaction. »

Les techniciens sénégalais Abdourahmane Ndiaye dit Adidas et Cheikh Sarr ont été nommés, en décembre 2017 respectivement sélectionneur des équipes nationales masculine et féminine de basket.
Vice-championnes d’Afrique, les Lionnes visent leur 12e titre continental.

Vous pouvez réagir à cet article