« BEAUCOUP DE FEMMES ENCEINTES, DE 28 À 32 SEMAINES, ATTEINTES DE COVID-19 »

news-details
COVID-19

Après les enfants, Delta s’attaque aux femmes enceintes. "Ces derniers jours, on a constaté que beaucoup de femmes enceintes, de 28 à 32 semaines, atteintes de Covid-19, et pour lesquelles, il faut faire une césarienne", a révélé Moussa Same Daff, le directeur de l’hôpital Dalal Diam, faisant le point du jour, ce samedi, 07 août.

A ce jour, a-t-il ajouté, "à Dalal Diam, une dizaine de césarienne ont été faites. Malheureusement, nous avons déploré quand même le décès d’une maman et d’un bébé."

Sur ce point, a-t-il appuyé, "ce que nous constatons, c’est que les malades viennent consulter tardivement, ce qui fait que leur état clinique est très sévère au moment de l’admission, avec des images scannographiques qui montrent des atteintes très avancées."

Dans son établissement, a-t-il, par ailleurs, confié, "il y a une consultation post-Covid. Parce que tous les malades qui sortent reviennent en rendez-vous non seulement pour un suivi médical mais aussi pour discuter avec les travailleurs sociaux dans le cadre de leur prise en charge psychosociale".

Pour rappel, le Centre de traitement des épidémies de Dalal Diam a démarré ses activités depuis le mars 2020. Selon son directeur, il dispose, actuellement, de 140 lits, d’une unité de prise en charge des cas suspects, une zone communément appelé pré-Covid, une unité de réanimation, une unité de prise en charge du pôle parents-enfants. "Parce qu’il y a également des enfants atteints de Covid-19. Une prise en charge psychosociale parce que nous avons constaté une dimension psychologique extrêmement importante, et donc les travailleurs sociaux sont mobilisés pour être au chevet des malades. Il y a également une prise en charge pluridisciplinaire parce qu’en réalité, c’est toute une équipe, c’est des infectiologues, des médecins internistes, des biologistes, des gynécologues, des chirurgiens, qui, ensemble, traitent les dossiers des malades hospitalisés", a ajouté Moussa Same Daff.

Vous pouvez réagir à cet article