image

BENNO REFILE LA PATATE CHAUDE À MACKY SALL

image

Benno prolonge le suspense sur la candidature ou non de Macky Sall en 2024. Les leaders ont plutôt produit une résolution portant sur la défense de la République. Benno bokk yaakaar dit se tenir finalement « au strict respect du libre choix de son leader Macky Sall par rapport à l’échéance décisive de la présidentielle de 2024 ».

Au présidium du Séminaire de Benno, hier, au King Fahd, il y avait deux absents de taille. C’est connu que Aminata Mbengue Ndiaye est éloignée du public à cause de soucis de santé. A sa place, il y avait Aïda Sow Diawara. Mais les curieux s’attendaient à voir Idrissa Seck aussi. « En mission hors du pays », répond laconiquement un proche du leader du Rewmi. Pour le reste, Macky Sall était entouré de Moustapha Niasse et de Amadou Ba. L’Apr et ses alliés se sont donc évertués à tracer une nouvelle feuille de route politique à l’issue de leur rencontre tenue hier.

Sous le sceau d’une résolution portant sur la défense de la République, Benno, qui entend conserver le pouvoir, s’est remis à son leader quant au choix de son candidat. « Notre majorité Benno tient au strict respect du libre choix de son leader le Président Macky Sall par rapport à l’échéance décisive de la Présidentielle de 2024. En tout état de cause, le séminaire lance un appel pressant à toutes les composantes de la coalition, aux démocrates et républicains de tous bords, aux forces vives de la Nation, à tous les Sénégalais de bonne volonté de l’intérieur et de l’extérieur du pays pour que, dans un élan de vaste rassemblement, le candidat désigné le moment venu assure le triomphe de notre camp pour poursuivre dans la sérénité, la paix et la stabilité, les vastes réformes devant nous conduire à l’émergence à l’horizon 2035 », ont unanimement décidé les leaders de la coalition au pouvoir. Toujours, au sujet de l’échéance électorale à venir, Benno, dans sa résolution, « invite l’ensemble de ses composantes à s’engager de manière résolue et déterminée dans la préparation de cette élection présidentielle décisive pour l’avenir de notre pays et la stabilité de notre sous-région ».

Sur le plan des offres au sein de la classe politique, Macky Sall et ses compagnons n’ont pas manqué de tirer sur l’opposition. Ils disent ainsi « attirer l’attention sur l’émergence, dans notre espace public, de courants politiques de type populiste développant des discours systématiques de violence à travers les médias et les réseaux sociaux avec, au surplus, des alliances avec des groupes dont les idéologies de référence tournent totalement le dos aux valeurs de la République et de l’Etat de droit ». Face à ce constat qui découle de leur conclave, Benno bokk yaakaar a avancé ses mises en garde. « Nos mêmes responsabilités nous commandent de recourir à tous les moyens de droit pour la défense intransigeante de la République, de la démocratie, de l’unité et la cohésion nationale, la paix civile et l’Etat de droit », assure la coalition au pouvoir.

Falilou MBALLO

24 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article