BERNARD TAPIE ET SON ÉPOUSE CAMBRIOLÉS, LIGOTÉS ET VIOLENTÉS

news-details
FRANCE

Cnews a dévoilé ce matin en accord avec la famille les photos des visages tuméfiés de Bernard et Dominique Tapie. L’homme d’affaires et son épouse ont été violentés et cambriolés à leur domicile de Combs-le-Ville (Seine-et-Marne) dans la nuit de samedi à dimanche 4 avril.

En accord avec la famille du couple Tapie, les photos diffusées par Cnews sur le plateau de L’heure des pros montrent la violence de l’agression dont Bernard Tapie et son épouse Dominique ont été victimes dans la nuit de samedi à dimanche, dans leur domicile à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). Œil rouge, lèvres ouvertes et hématomes sur tout le visage, les stigmates du violent cambriolage sont marqués.

Des gens très organisés selon Laurent Tapie

Sur le plateau de Cnews, Laurent Tapie, troisième enfant de Bernard Tapie et l’aîné de Dominique témoigne : « Ce sont des gens qui étaient très organisés [...]. On a suffisamment d’éléments pour penser que ce sont des gens qui ne sont pas arrivés à l’improviste [...]. Ils ont probablement regardé qui allait et qui venait. Ils semblaient être renseignés ».

Les agresseurs sont probablement rentrés par la fenêtre de la chambre de Sophie Tapie, la fille cadette du couple. Laurent Tapie confie également qu’il s’agit de la seule chambre pas équipée d’une alarme.

Stéphane Tapie raconte cette nuit cauchemardesque

Au micro de BFMTV, l’autre fils de Bernard Tapie, Stéphane, raconte le cauchemar qu’ont vécu son père et sa belle-mère : « Ils ont été réveillés avec des lampes dans les yeux, attachés et roués de coups. Ma belle-mère essayant de protéger mon père, [...] ils l’ont traînée par les cheveux dans toute la maison en lui demandant où se trouvait le coffre-fort, qu’il n’y a malheureusement pas. Plus la réponse était il n’y en a pas et plus elle prenait des coups ».

Le maire de la ville de Combs-le-Ville où se sont déroulés les faits s’est également exprimé au micro d’RTL dimanche 4 avril : « Physiquement, les visages sont tuméfiés, on voit bien qu’ils ont été sauvagement agressés, c’est très choquant. Psychologiquement, Bernard Tapie a pris l’habitude de faire face à beaucoup de difficultés. Donc l’homme était debout et son épouse également. Ce sont des gens vaillants mais ils étaient très affectés et très en colère ».

Toujours sur RTL, le célèbre supporter de l’Olympique de Marseille René Malleville a réagi, et se dit révolté par ce qu’il s’est passé : « C’est scandaleux, on est outrés à Marseille. C’est Bernard Tapie, c’est notre boss à Marseille. Il est malade, il a le cancer. Il était avec sa femme dans le lit, ils le frappent, ils l’attachent. C’est vraiment des sous-merdes » (sic).

Matraqués puis ligotés

Aux alentours de minuit et demi, Bernard et Dominique Tapie ont été réveillés par quatre cambrioleurs qui se sont introduits dans leur domicile de Combs-la-Ville. Encagoulés et vêtus de combinaisons noires, les agresseurs ont violenté le couple puis ligotés à l’aide de câbles électriques avant de s’emparer des bijoux et de prendre la fuite. L’homme d’affaires de 78 ans, ancien député et ancien ministre, qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, a reçu "un coup de matraque sur la tête". C’est Dominique Tapie qui est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle a donné l’alerte.

Vous pouvez réagir à cet article