BIENTÔT UNE LOI POUR GARANTIR L’ACCÈS À L’INFORMATION

news-details
MÉDIA

La constitution du Sénégal, à travers son l’article 8, garantit le droit à l’information. Mais, l’accès à certaines informations reste toujours un problème. Aujourd’hui, même si tout le monde s’accorde sur le fait que l’accès à l’information est vital pour la démocratie, pour la transparence et pour le développement durable, la réalité du terrain est que l’accès à certaines sources reste pénible. Quelles sont les limites du droit de réserve de l’administration ? Jusqu’où l’information peut-elle être partagée par l’administration ? Quels sont les déterminants pour classer l’information de confidentielle ou de secret d’Etat ? Ces questions, entres autres, demeurent une problématique.

Seulement, les autorités sont dans une logique d’améliorer les choses. « Il y a des efforts à faire. Mais, beaucoup d’experts notent qu’il y a des choses énormes qui ont été faites en matière d’accès à l’information », renseigne le Directeur de la Communication au ministère de la Culture et de la Communication, Ousseynou Dieng.

Pour lui, c’est le cadre juridique du traitement de l’information qui est à améliorer. « Nous travaillons avec l’Unesco. D’ici trois à quatre jours, nous allons tenir une rencontre concernant la loi sur l’accès à l’information pour compléter notre dispositif juridique en matière d’information », a-t-il révélé à la cérémonie de clôture du forum médias et migration initié par l’Unesco. Pour M. Dieng : « Ce qui manque aujourd’hui, c’est la loi à l’accès à l’information. Nous avons parlé de journalisme d’investigation ou de données, mais nous ne pouvons pas faire cela si notre pays ne met pas en place un dispositif réglementaire qui garantit l’accès à toutes les informations ».

En principe, une telle loi ne devrait pas poser de difficultés au Sénégal qui est déjà présent dans les organes de l’Itie. « En le faisant, il a montré aux journalistes sa capacité à les garantir l’accès à l’information », dixit le Directeur de la Communication.

Vous pouvez réagir à cet article