BIGNONA : MACKY ANNONCE LE DÉSENCLAVEMENT DE LA CASAMANCE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Après Sédhiou, le président sortant était, ce dimanche à Bignona où il a été accueilli en grande pompe. Sa caravane a drainé une liesse populaire. « Le Sénégal des pulsions nous a accueillis, le Sénégal des profondeurs nous a adulés parce qu’il a adhéré à la politique que nous avons mise en œuvre depuis 7 ans », a déclaré le candidat de la mouvance présidentielle pour se réjouir de la forte mobilisation des militants de la coalition Benno Bokk Yakkar. Poursuivant, Macky Sall est revenu sur les réalisations qu’il a faites en Casamance depuis son accession à la souveraineté du pays. Il insiste sur l’accalmie qui prévaut dans cette partie du Sénégal, jadis conflictuel. « Jamais nous n’avions connu une stabilité économique, une paix aussi durable, un avenir aussi promoteur en Casamance », a proclamé le chef de l’Etat. Qui propose une nouvelle Casamance. Laquelle sera bâtie et cristallisée autour de la paix retrouvée. Il promet ainsi une Casamance avec zéro bac, une Casamance avec des ponts et des routes partout, une Casamance avec une navigation fluviale maritime et avec un désenclavement aérien.

D’après Macky Sall, la plateforme économique intégrée de Bignona, avec ses unités de transformations, permettra à des centaines voire des milliers de dames de travailler avec la jeunesse. « Nous avions mis des chambres froides, et augmenteront les capacités de stockages avec le showroom de Bignona », a-t-il promis. Dans le même sillage, le candidat de la coalition BBY a annoncé la modernisation de l’agriculture casamançaise et la rénovation du stade Bignona. Non sans oublier l’érection d’un hôpital à Bignona à la place d’un centre de santé. Il s’engage aussi à entreprendre la rénovation de la Rn4 entre Sénoba et Ziguinchor en passant par Bignona. Toujours dans ses promesses de campagne électorale, Macky Sall promet de renforcer et de promouvoir le financement de la DER. Selon lui, 780 jeunes du département de Bignona ont déjà reçu plus de 700 millions en guise de financements. « L’ambition c’est de consolider les acquis et de travailler plus l’avenir de la jeunesse casamançaise, de travailler plus pour les femmes de la Casamance », a expliqué Macky Sall qui dit avoir injecté, en 7 ans, le montant de 450 milliards de francs CFA dans la région de Ziguinchor. Mais, il ne compte pas s’arrêter là d’autant plus qu’il veut renforcer les acquis pour la Casamance. Cette région, dit-il, doit être le grenier horticole et rizicole du Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article