BILAN 1ère JOURNÉE : DES BUTS À TOUS LES MATCHS, LES FAVORIS PRÉSENTS, DES CHOCS DANS LA 2e JOURNÉE

news-details
CAN 2019

Beaucoup de buts, pas de grandes surprises et des favoris qui répondent présents, c’est ainsi que se termine la première journée de la CAN 2019. Notre round up !

Toutes les 24 équipes qui font partie de cette Can inédite ont joué leur premier match. Le premier fait à remarquer est que toutes ou presque les grandes équipes ont répondu présent. De l’Égypte le pays hôte qui a ouvert le bal avec une victoire un but à zéro face au Zimbabwe, en passant par le Sénégal, l’Algérie la Côte d’Ivoire, le Nigeria pour en arriver au Cameroun champion en titre, aucun favori n’a tremblé : ils ont tous assuré.

En match d’ouverture, les Pharons ont assuré le service minimum en s’imposant un but à zéro devant une vaillante équipe Zimbabwéenne. Même s’ils n’ont pas totalement convaincu les amateurs du football, l’essentiel c’était de bien entrer dans la compétition et c’est chose faite. La seule surprise qu’on peut déceler de cette première journée est venues de cette poule A. Considérée comme l’outsider de ce groupe la République Démocratique du Congo a été surprise par les Crânes d’Ouganda, 2 buts à 0. Un score qui palce les Léopards dans une situation inconfortable. Ils sont désormais obligés de gagner face au pays hôte et d’assurer lors de leur dernière sortie face au Zimbabwe pour ne pas vivre un cauchemar.

Dans la poule B, les Super Eagles du Nigeria n’ont pas tremblé face à un des novices de cette Can, le Burundi. Un score d’un but à zéro leur permet de garder seul la tête du groupe, puisque dans l’autre rencontre, le Syli National n’a pu se défaire des Barea du Madagascar. Les Malgaches avec ce nul, 2 buts partout obtiennent leur premier point dans l’histoire de la Coupe d’Afrique, puisque qu’ils participent pour la première fois à une phase finale de la CAN.

Statu quo par contre dans la poule C, celle du Sénégal qui a battu d’entrée la Tanzanie (2-0). Même score en faveur de l’autre favori du groupe, l’Algérie, qui s’est facilement offert le scalp du Kenya. Lions et Fennecs partagent la tête en attendant la finale du groupe, prévu ce jeudi.

Dans le groupe D également les deux ténors sont à la tête. La Côte d’Ivoire est difficilement Venue à bout des Bafana Bafana, 1 à zéro. Et c’est sur ce même score que le Maroc a battu la Namibie.

Le score le plus large de cette première journée est venue du groupe D où les Aigles du Mali ont étrillé les Mourabitounes 5 buts à 2. Dure apprentissage pour les Mauritaniens qui effectuent leur première participation, avec une équipe sur qui les amateurs fondaient beaucoup d’espoirs. Par contre la Tunisie n’a pas pu se défaire du piège angolais. Un but partout est le score final entre les deux équipes.

Le champion en titre a lancé l’opération reconquête par une victoire de 2 buts à zéro face à la Guinée Bissau. Malgré une préparation minée par des problèmes de primes, les Indomptables ont su mettre de côté toutes leurs sources de conflit pour bien entamer la compétition. Autre favori, le Ghana qui a été tenu en échec par les Ecureuils du Benin. Malgré le premier carton rouge de la compétition pour John Boye, les Black Stars ont résisté face à l’envie Béninoise.

Autre fait remarquable dans cette première journée est qu’il y a eu des buts dans tous les 12 matches joués. Avec 29 réalisations, on table sur une moyenne de 2 buts par match. Un ratio non négligeable, mais qui peut se justifier par l’élargissement de la CAN à 24 équipes et la faiblesse de certaines défenses, donc difficilement comparable aux Can passées. Ce compteur de buts marqués risque toutefois d’exploser avec des 8èmes de finale intégrées au calendrier.

Côté carton, les hommes en noir se sont montrés Cléments et John Boye du Ghana est le seul qui a réussi à se faire expulser lors de cette phase de groupe.

Ce mercredi, les groupes A et B reviennent au premier plan pour entamer la deuxième journée. Les premières équipes qualifiées devraient être connues à l’issue des trois matchs au programme. L’Egypte, en quête de deuxième victoire de rang devant son public, va croiser le fer avec la RD Congo qui a déjà grillé un joker en se faisant surprendre par l’Ouganda qui, à son tour va également chercher à valider son ticket pour les 8es de finale, face au Zimbabwe.
Cette deuxième journée sera l’occasion pour les amateurs d’avoir droit à de gros duels. Outre Egypte - RD Congo, le Nigeria va croiser la Guinée ce mercredi, tandis que l’Algérie et le Sénégal se disputeront la première place du Groupe C jeudi. Vendredi, Tunisie - Mali et Maroc - Côte d’Ivoire seront à l’affiche.

Vous pouvez réagir à cet article