BIRAME FAYE, DG ASP : « MACKY EST PRÊT À ÊTRE LE COBAYE DU VACCIN »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Macky Sall est prêt à être le cobaye du vaccin contre la Covid-19 au Sénégal. Comme le président élu des États-Unis, Joe Biden, le chef de l’Etat pourrait être le premier sénégalais à être vacciné contre la Covid-19, si la situation l’exige. C’est la conviction du directeur de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (Asp), Birame Faye. Invité à l’émission Le Jury du Dimanche (JDD), ce 3 janvier 2021, Faye relève que le président de la République « est toujours prêt à prendre des risques pour sauver son peuple ».

La 2e vague de coronavirus a fini de s’installer au Sénégal. Lors de son adresse à la nation, le 31 décembre 2020, Macky Sall avait annoncé la volonté du Gouvernement à acquérir un vaccin contre la Covid-19. Lequel sera, peut-être, disponible dans le premier trimestre 2021. Seulement, une bonne partie de l’opinion n’y serait pas favorable. Sur les réseaux sociaux, les commentaires sur ce vaccin sont plutôt acerbes.

Mais Birame Faye, trouve normal ces critiques. « On ne peut pas avoir l’unanimité quand on gère un pays. L’essentiel est de savoir que c’est une décision qui vise essentiellement à protéger les citoyens », a-t-il déclaré. Poursuivant, le DG de l’Asp note que des réticences ne devraient pas se jouer sur la vaccination des populations. Parce que, a-t-il estimé, le processus d’acquisition du vaccin est bien encadré. « C’est une démarche très responsable. Il faut rappeler que le Sénégal est dans l’initiative Covax avec 174 pays qui ont décidé d’acquérir le vaccin de façon responsable et solidaire. Au-delà de cette initiative, il y a la souveraineté de notre pays. Le président a été très clair. Le Sénégal est prêt à aller chercher un vaccin si les conditions le permettent. D’une manière générale, ce que nous pouvons retenir, par rapport à la gestion de la Covid-19, est que nous sommes 1er en Afrique et 2e dans le monde. Ce sont des résultats obtenus sur la base d’un processus clair. C’est une planification très positive qui a été faite et qui a donné des résultats qui forgent le respect », rassure-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article