BOUGHALEB ÉCOPE DE 10 ANS DE TRAVAUX FORCÉS

news-details
MEURTRE DE BASSIROU FAYE

Son appel a eu l’effet escompté. Le policier présumé meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye a une réduction de peine. Le juge de la Cour d’appel a ramené à 10 ans la peine de 20 ans aux travaux forcés qui lui été infligée en première instance.

Le juge, après avoir confirmé la culpabilité de l’accusé, a prononcé le verdict. Placé sous mandat de dépôt en 2015, Sidy Mohammed Boughaleb va encore faire 6 ans derrière les barreaux avant d’humer l’air de la liberté.

En effet, il convient de rappeler que le président de la Cour d’appel n’a pas suivi le réquisitoire du parquet qui, lors du procès, avait demandé la confirmation de la peine de 20 ans de travaux forcés.

Vous pouvez réagir à cet article