BOUTEFLIKA RENONCE À BRIGUER UN CINQUIÈME MANDAT

news-details
ALGÉRIE

Après vingt années au pouvoir, le président algérien, extrêmement affaibli par un AVC, a déclaré qu’il renonçait à briguer un cinquième mandat.

Le sixième président de l’Algérie indépendante prend sa retraite. Atteint depuis 2005 d’un cancer de l’estomac, Abdelaziz Bouteflika, extrêmement affaibli par un AVC qui l’a cloué dans un fauteur roulant depuis 2013, a annoncé qu’il ne briguerait pas pour un cinquième mandat consécutif, a annoncé plusieurs médias occidentaux. S’il aura profondément marqué l’histoire de l’Algérie, son bilan n’en reste pas moins contrasté.

Vous pouvez réagir à cet article