BOY DJINNÉ FAIT SAUTER LE DIRECTEUR DE LA PRISON DU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6

news-details
JUSTICE

Les têtes commencent à tomber au sein de l’administration pénitentiaire. Moins de trois jours après l’évasion de Baye Modou Fall, plus connu sous le sobriquet de "Boy Djinné", c’est le directeur de la prison du Camp pénal de Liberté 6 qui est le premier à en faire les frais. Boy Djinné y était détenu au "quartier de haute sécurité" avant de prendre la poudre d’escampette dimanche dernier.

Le contrôleur Baye Alley Konté a été démis de ses fonctions de Directeur de la prison du Camp pénal de Liberté 6. La décision, prise par le ministre de la Justice, Me Malick Sall, est intervenue ce mardi soir. La nomination de son successeur est également actée. C’est l’inspecteur Oumar Diop, précédemment chef de la Division des ressources humaines de l’administration pénitentiaire, qui occupe le poste de directeur de ladite maison d’arrêt.

Le poste précédemment occupé par Oumar Diop échoit désormais à l’inspecteur Rose Sarr, jusqu’ici en service à la Direction de la sécurité pénitentiaire.

Vous pouvez réagir à cet article