BRAS DE FER ALIOUNE NDOYE VS SOHAM EL WARDINI : LE PS S’EN MÊLE

news-details
MARCHÉ SANDAGA

Dans une déclaration sur la reconstruction du marché Sandaga, le Parti socialiste (PS) soutient Alioune Ndoye, membre du parti en question, par ailleurs maire de la commune de Dakar-Plateau et ministre des Pêches et de l’Économie maritime.

Pour rappel, la Ville de Dakar a annoncé avoir commis des avocats pour en découdre avec le maire socialiste. "Trop, c’est trop", a martelé l’édile de la capitale, Soham El Wardini, face à la presse hier. "Je vais poursuivre ce combat jusqu’au bout. C’est mon devoir de défendre les intérêts de la Ville de Dakar", s’est-elle fixée.

En face, Alioune Ndoye, revendiquant "la légitimité pour le contrôle du marché Sandaga", a annoncé une reconstruction à l’identique après la démolition du bâtiment central entamée la semaine dernière.

Le PS, qui s’en mêle, exprime son soutien à son camarade de parti et à son Conseil municipal. Ce, "dans leur volonté de répondre positivement aux attentes des populations et des acteurs économiques, à travers leur projet de reconstruction, préservant l’aspect architectural de ce monument historique que représente le marché Sandaga", justifie la formation politique dirigée par Aminata Mbengue Ndiaye, Secrétaire générale par intérim, depuis le décès d’Ousmane Tanor Dieng, en juillet 2019.

Selon le document, les socialistes se fondent sur "les démarches déjà entreprises par les autorités de la commune du Plateau, en vue de la reconstruction de ce patrimoine historique, au même titre que le furent d’autres monuments tels que l’ex-Service d’hygiène, le marché Kermel, entres autres." Ils considèrent également "les textes de loi relatifs à l’acte 3 de la Décentralisation de même que les décisions de l’autorité administrative, afférant à la dévolution du patrimoine de la Ville de Dakar."

Toutefois, le PS encourage les deux parties, "animées des mêmes préoccupations au service des intérêts des populations, à privilégier le dialogue et la concertation, sous les auspices de l’autorité de tutelle, en vue de trouver une issue heureuse à ce différend, dans le respect des lois et règlements en vigueur".

Vous pouvez réagir à cet article