BTP : LE GROUPE FRANÇAIS "RÉALITÉS" S’INSTALLE AU SÉNÉGAL ET INTRONISE AMADOU DIENG

news-details
PROJETS URBAINS

Après Casablanca, au Maroc, le groupe français "REALITES" ouvre une filiale au Sénégal, pays décrit comme un "territoire à fort potentiel en projets urbains". Selon les promoteurs du groupe, le choix du Sénégal, après une implantation "réussie" au Maroc, se justifie par la volonté d’un déploiement à l’international, sur les territoires à fort potentiel de création de valeur. Au Maroc, le groupe "RÉALITÉS" se targue de plus de 200 000 m2 de surface plancher développée. L’entreprise française a également décidé de mettre en avant un fils du Sénégal, dans sa nouvelle filiale.

« Notre choix du Sénégal est d’abord l’opportunité d’un retour au pays pour Amadou DIENG, après plusieurs années de collaboration en France. Cela nous a conduit à mener une étude d’opportunité durant deux ans, à l’issue de laquelle nous avons décidé d’ouvrir la filiale. Le Sénégal est porté par d’excellentes perspectives économiques, un cadre juridique proche de celui appliqué en France, un système bancaire normé et des valeurs communes d’esprit d’entreprendre et de transparence. REALITES SENEGAL pourra compter sur l’appui opérationnel de REALITES AFRIQUE et REALITES MAROC mais aussi sur l’ensemble des forces du Groupe en France pour des projets utiles et ambitieux », déclare, en effet, Yoann CHOIN-JOUBERT, Président-directeur général du Groupe REALITES, dans le communiqué reçu à Emedia.

Pour sa part, le patron de la filiale sénégalaise, dans un message de remerciements postés sur Twitter, a tenu à saluer cette décision et annonce que le Sénégal sera un haut lieu de solutions immobilières et urbaines pour le Sénégal.

Selon ses promoteurs, "REALITES SENEGAL" a pour mission de développer des projets immobiliers et urbains, majoritairement résidentiels, à forte valeur ajoutée pour le territoire sénégalais, en partenariat avec "les entreprises locales compétentes tout en s’appuyant sur son équipe pluridisciplinaire dédiée au pilotage des projets."

Le projet présente le Sénégal comme une économie dynamique avec un environnement institutionnel stable. « Deuxième économie d’Afrique francophone avec 16,2 millions d’habitants et 1er "hub" d’échanges économiques de l’Afrique de l’Ouest, (le Sénégal) affiche depuis 2016 une croissance dynamique qui devrait se traduire par des progressions de 5,1% en 2021 et 6% en 2022. Son modèle démocratique stable, son économie diversifiée (services, industries agroalimentaires, matières premières), et les importants investissements publics d’infrastructure initiée par le Plan Sénégal Émergent (PSE), attirent de nombreux investisseurs étrangers, la France en tête. Grâce à une démographie forte (population x2 d’ici 2030) d’importants besoins de développements territoriaux émergent, offrant au groupe REALITES d’excellentes perspectives d’activités », se réjouit-on du côté du management du groupe, en attendant de développer les premiers jalons.

Vous pouvez réagir à cet article