BUTEUR FACE À MENDY, MBAYE DIAGNE PARTICIPE AU FESTIVAL DE WEST BROM CONTRE CHELSEA

news-details
Premier League

Réduits à dix dès la demi-heure de jeu, les Blues de Chelsea se sont pris une correction à domicile de la part de West Bromwich Albion (2-5).

Ce n’était plus arrivé depuis septembre 1978. C’est dire la portée de cette victoire. West Bromwich Albion a battu samedi Chelsea à Stamford Bridge, une véritable claque pour les Blues (5-2) et pour Thomas Tuchel, qui n’avait pas encore perdu depuis son arrivée en janvier sur le banc des Londoniens il y a 15 matches. Ils avaient pourtant commencé le match de la meilleure des manières contre le dix-neuvième de Premier League, quasiment condamné au Championship.

Face à un adversaire venu pour défendre et éviter de se prendre une correction, les Londoniens ont pris le contrôle du ballon et du match pour ouvrir logiquement le score à la 27e minute. Christian Pulisic a bien suivi un coup franc de Marcos Alonso, repoussé par le poteau, pour ouvrir le score.

Le tournant de la rencontre est intervenu deux minutes plus tard. Averti dès la cinquième minute pour une faute sur Matheus Pereira à l’entrée de la surface, Thiago Silva s’est pris un deuxième carton jaune, synonyme de rouge, pour un tacle les deux pieds décollés du sol sur Okay Yokuslu (29e). À dix, les Blues ont sombré.

Alors qu’ils n’avaient encaissé que deux buts lors des 14 précédents matches avec Thomas Tuchel, ils en ont pris quatre en moins d’une demi-heure, dont deux dans le temps additionnel de la première période (45e+2, 45e+4). À l’origine de l’expulsion de Thiago Silva, Matheus Pereira est l’auteur de ces deux buts.

Les joueurs de Sam Allardyce ont continué sur leur lancée au retour des vestiaires, profitant de l’opération portes ouvertes de Chelsea et d’une charnière Zouma - Azpilicueta d’une fébrilité rare. Callum Robinson s’est également offert un doublé (63e, 90e+1), Mbaye Diagne a marqué le cinquième (68e). À la passe sur les deux derniers ? Matheus Pereira, encore lui... Mason Mount a réduit l’écart (71e), histoire de... Les Blues restaient sur 13 matches sans défaite à domicile contre WBA (11 victoires, 2 nuls). Toutes les séries ont une fin.

Vous pouvez réagir à cet article