Babacar Diagne convoque les mandataires des cinq candidats

news-details
Présidentielle 2019

Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) rappelle les règles à dix (10) jours de l’ouverture de la campagne électorale. Dans un communiqué parvenu à Emedia.sn, les services de Babacar Diagne, président de la CNRA, portent « à l’attention des candidats à l’élection présidentielle du temps d’antenne quotidien (qui leur est) réservé à la RTS ». Un temps qui sera fixé par « tirage au sort » pour désigner « l’ordre de passage des candidats » à l’émission consacrée à ladite campagne, qui démarre le dimanche 3 février 2019 à 00 heure et prend fin le vendredi 22 février 2019 à minuit, soit à deux jours du vote du premier tour prévu le 24 février 2019.

« Le (CNRA) fixe les règles concernant les conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions réglementées des médias audiovisuels pendant les campagnes électorales », stipule l’article 8 de la loi portant création du CNRA, repris par le communiqué. Lequel indique qu’ « aux termes de l’article L0.129 du Code électoral : « Le nombre, la durée et les horaires des émissions, ainsi que les modalités de leurs réalisations sont fixés par l’organe de régulation des médias après avis de la CENA, des organes de presse, de l’audiovisuel public et des candidats ou de leur mandataire ».

C’est en application de ces dispositions que le CNRA invite les candidats à l’élection présidentielle figurant sur la liste arrêtée et publiée par le Conseil constitutionnel, à « participer ou à désigner leur mandataire, pour représentation, à la réunion prévue dans ses locaux, sise à l’Immeuble Tamaro, le samedi 26 janvier 2019 à 12 heures. »

La rencontre, précise le document, « sera l’occasion pour le CNRA, de déterminer, avec la RTS et les candidats ou leur mandataire, le temps quotidien à réserver à chaque candidat et pour procéder au tirage au sort pour l’ordre de passage des candidats à l’émission consacrée à la campagne électorale diffusée par l’audiovisuel public. » Et, « compte tenu de l’importance de l’ordre du jour, la présence de tous est requise. » Un communiqué qui tient lieu de convocation.

Vous pouvez réagir à cet article